lundi 5 octobre 2009

On the 28th day of christmas, my true love sent to me

Un 28ème jour du mois, Femme, point grosse tu seras, mais rétention d’eau tu feras. Du chocolat, tu désireras. Du drame, tu chercheras. Des larmes, tu verseras plus qu’à l’accoutumée (« aaaah mondieu c’est horriiiiiible, c'est atroce ! »_se mouche dans sa manche). Susceptible, tu seras («J'te déteeeeeeesteuuh!»). Des boutons, tu pourrais avoir. À la panique, tu cèderas (totalement justifié, tu peux pas comprendre).

Un 28ème jour du mois, Homme, fine, lui diras-tu qu’elle est, mais lourde sera-t-elle (Femme, ne lis pas ça). Du chocolat, tu lui accorderas et ta vie, tu préserveras. Des larmes, tu sècheras patiemment. « Non tu n’exagères point mon amour », tendrement (tendrement j’ai dit !), tu ajouteras. Compréhensif, tu seras. Gentiment, tu la fermeras. Magnifique, à tes yeux, elle restera, surtout, quand elle dormira (enfin).

Femme, un 28ème jour du mois, toutes les excuses du monde, tu auras. Homme, un 28ème jour du mois, taggle (nan... taggle).

[pic: Pickpockets_And_Loose_Women_by_SedatedArtist_on_deviantART]

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Mwéhéééé j'arrive à laisser des comms au boulot! =D

Un 28ème jour du mois, et pour toujours selon moi, bonnasse tu seras :°)

R. (mystèèère)

freckles* a dit…

ohmondieu c'est Raoul! mon admirateur secret! xD